Fenêtre à l’anglaise : quels avantages ?

fenetre pvc

En France, bon nombre de fenêtres s’ouvrent avec un système de fermeture, dit à la française. Pour autant, même si cela reste le modèle le plus courant, ce n’est pas le seul et on peut vouloir se distinguer, avec ses fenêtres, en optant pour l’ouverture à l’anglaise. Ce type d’ouverture présente quelques atouts qui peuvent séduire.

Quels sont les points forts d’une fenêtre avec une ouverture à l’anglaise ?

Bien entendu, quand on veut une habitation vraiment atypique, le choix de ses fenêtres est important, car elles s’arborent sur les façades et les pignons et sont donc visibles facilement par autrui.

Contrairement à la fenêtre à la française dont le ou les vantaux vont s’ouvrir vers l’intérieur après avoir tourné la poignée, celles à l’anglaise s’ouvrent vers l’extérieur de l’habitation.

Elles présentent l’intérêt de préserver beaucoup de place à l’intérieur, ce qui peut être intéressant dans les pièces de petite taille pour lesquelles elles n’empiètent pas sur le volume, et que l’on envisage de faire courir des étagères le long des murs, autour des fenêtres, pour optimiser le rangement.

Seules précautions à prendre pour les faire installer chez soi : un débattement large pour pouvoir mettre des volets extérieurs, prendre en considération l’entretien délicat qui sera à faire des vitres, qui ne sont accessibles que depuis l’extérieur, et leur pose qui requiert l’intervention d’un professionnel chevronné.

Fenêtres : comment les choisir au mieux en fonction de ses besoins ?

Même si l’ouverture à l’anglaise n’est pas la plus classique, elle fait partie des attributions des menuisiers poseurs. Les fabricants n’ont aucun problème à les confectionner, y compris sur-mesure, en grande taille par exemple.

Parce qu’elles ont beaucoup d’avantages, elles commencent à se démocratiser, si bien qu’on peut les trouver tout aussi bien en bois, en PVC ou en aluminium comme les fenêtres plus classiques.

Même si le système d’ouverture est atypique, rien n’empêche le propriétaire d’être exigeant quant à ses futures fenêtres. Un excellent confort thermique est à attendre si l’on se réfère à certains coefficients (Ug ou Uw). Un chiffre se rapprochant le plus possible de 1 est le gage d’une bonne performance.

Ce confort peut être accru en prenant du triple vitrage ; qui sera d’ailleurs recommandé par le professionnel dès lors que la fenêtre se situe au nord. Dans les autres situations, et à moins de vivre dans une région très froide en hiver, le double vitrage permet de répondre à tous les besoins.

Des bruits gênants venant de l’extérieur peuvent être atténués grâce au bon vitrage. Conçus spécialement à cet effet, ils réduisent le niveau sonore de plusieurs dizaines de décibels (jusqu’à 40). Cela signifie plus de quiétude dans la maison ou l’appartement, ce qui peut être un vrai point fort quand on a besoin de calme pour dormir ou encore travailler chez soi.

Le choix du matériau et des couleurs pour ses fenêtres doit faire l’objet d’un examen par le service urbanisme de la mairie, surtout en cas de PLU (Plan Local d’Urbanisme). Certaines communes peuvent refuser ce type de fenêtre…